top of page

About

Sam Kerson

Here you can read Sam Kerson's biography in English and his Démarche Artistique in French below. Clic on Read more or En savoir plus to expand the texts and read them in full.

Sam painting Armenian commemoration V1_edited.jpg

Sam's Bio

Read more

Sam Kerson was born in North Adams, Mass. in 1946. He is a Leo. His parents were Jacke Kerson and Muriel French. Sam left North Adams when he was 17, in November 1963, to experience the US Navy, a misadventure that went on for four years, including being present in the eastern Mediterranean for the disastrous, so called, “Six-day War”. Sam used the GI bill to go to college and studied at Berkshire Community College, especially English Literature with Clara Park and Richard Bannister. He was very active as a student and organized the student paper which he edited, as well as a soccer team and made his first theatre production for the commencement event in 1968; the piece was called Red Tape. In ‘69 Sam went to Goddard College in Plainfield, Vermont where he was a member of the student council.

Sam painting Petes portrait_edited.jpg

Démarche Artistique

En savoir plus

Durant l’été 1960, Sam Kerson entre en contact avec le mouvement artistique socialiste lorsqu’il découvre la murale intitulée The Epic of American Civilization, une œuvre de plus de 45 mètres de long créée par José Clemente Orozco. Cette murale aura un impact impressionnant sur le jeune artiste à l’aube de sa vocation. Il termine ses études en arts au Collège Goddard et entreprend son premier voyage vers le sud en 1971 où il vivra plusieurs mois dans la province du Chiapas au Mexique et ensuite se rendra au Pérou... L'histoire, la culture, les traditions, la mythologie, la géographie, la politique de ces pays du sud le fascinent et n'arrêteront pas de susciter son intérêt jusqu'à ce jour. Il incorpore donc ces éléments dans ses œuvres tant de théâtre que dans ses peintures. En 1976, il co-fonde le Dragon Dance Theatre et, depuis presque 50 ans maintenant, Sam est le directeur artistique de cette compagnie qui développe un travail de création au carrefour de la danse et du théâtre extérieur, utilisant des marionnettes géantes et intégrant l'espace et l'environnement naturel, physique et géographique comme atout. En 1984, il rencontre le peintre Robert Fisher, élève du célèbre Hans Hoffmann, qui l'introduit à la peinture de type expressionniste abstrait, utilisant une palette très limitée. Un lien très fort se développe avec Robert et une passion pour ce mode d'expression l'envahit. Sam continue de peindre et d’exposer avec Robert jusqu’au décès de son mentor en 2007. Malgré des racines solides dans le monde de l'abstrait Sam émerge rapidement de ce mouvement et travaille sur des tableaux plus figuratifs et narratifs. Il transpose dans ses œuvres les réalités du quotidien des communautés où il se trouve. Il choisit, dès le début, un médium avec lequel il peut voyager facilement, le pastel sur papier, mais il ne s'en limite pas. À l’aube des années 1990, il expose au Vermont, à Boston et au Nicaragua. Durant les mêmes années, Sam organise un projet de murale en collaboration avec le peintre américain Roy Levin et Anita Ruiz à Masaya au Nicaragua. Cette murale de 18 pieds de hauteur et 60 pieds de longueur a pour thème « Todo Sera Mejor ». Pour ce faire, Sam entreprend une étude exhaustive des murales faites par des peintres tels que Orozco, Siquieros, et surtout Diego Rivera. Il peint deux autres murales à la suite de celle-ci. Sam utilise le dessin dans toutes ses activités. Au théâtre, il invente les décors et les costumes et utilise le dessin pour expliquer les scènes aux acteurs ou pour élaborer l'environnement imaginé. Il sculpte pour créer des marionnettes géantes faites à partir d’argile terminées en papier mâché et se spécialise dans la création de masques et marionnettes géantes. Tout en continuant à faire des œuvres sur papier, la gravure prend place dans son répertoire. Il fait plusieurs œuvres sur linoleum, dont une vingtaine de livres d'artistes. Plus récemment, il s'intéresse à la lithographie ainsi qu'à la gravure à partir de pointe sèche sur du cuivre. Il inclut l'infographie comme outil pour diffuser et rendre plus accessible certaines de ses images sous forme numérique. Depuis quelques années, il a laissé les pastels et s’est tourné vers la peinture. Il explore l’huile, mais développe surtout sa technique à l’acrylique. Les peintures évocatrices de Sam Kerson sont autant d’invitations au voyage. Des rives du Saint-Laurent à celles du Danube, du Nord au Sud, des forêts de la Finlande aux côtes Pacifiques de l’Amérique latine en descendant vers le Nicaragua, des pics volcaniques mexicains aux sommets des Pyrénées, du lac Atitlan du Guatemala au Lac Brome du Québec, chaque série nous raconte un paysage, une lumière ambiante, des histoires à propos de ses habitants. Volontairement en décalage avec les courants artistiques de l’heure, Sam Kerson veut d’abord exprimer ce qu’il voit, ce qu’il ressent. Il glane ainsi sur plusieurs continents des instants kaléidoscopiques de ses nombreux périples. Si Sam Kerson évoque des scènes de la vie de tous les jours, à travers elles c’est aussi une dimension plus universelle qui nous est communiquée. De ses voyages Sam rapporte dans sa besace des portraits des gens rencontrés, des moments de l’ailleurs, les souvenirs des pays traversés. Artiste multidisciplinaire et globe-trotter qui s'inspire du moment, Sam Kerson continue son exploration du territoire et de la vie avec Katah, sa muse. Ensemble depuis plus de 20 ans, Katah et Sam ont joint leurs talents et intérêts et parcourent le monde, réalisant des créations collectives dont l’œuvre engagée reste au cœur de chacun des projets.

Sam painting Petes portrait_edited.jpg

Curriculum Vitae

Read more

Peintre, Graveur, Muraliste Fondateur et directeur artistique du Théâtre la Danse du Dragon depuis 1976 Peintures : Expositions récentes 2022 - D’un Silence Forcé à la Voie de la Liberté, la Réémergence des murales sarcophagées. Galerie La Muse en Goguette, Launaguet, France 2021 - Mystère, Secrètes et Folklore du Parc Linéaire de Trois-Rivières, Estampes Grand format, Parc linéaire de Trois-Rivières

bottom of page